Sébékoro est une forêt protégée du Mali.
C’est aussi le titre de ce livre qui n’en est pas un.
Un objet qui parle de cette « sorte de pacte conclu avec la lumière,
entre l’aveuglement du trop blanc et le trou comateux du trop noir »*
Un objet qui n’a pas d’ordre.
Entre forêt et rencontres, ombre et lumière.

L’aléatoire des pages et le surgissement de la prise de vue.

* Dominique Baqué «La part d’ombre de l’éblouissement »